" Once upon a time in america "

Carte blanche fut donnée à Jaeraymie après son voyage aux Etats-Unis avec ses acolytes Combo et Raphaël Federici dans le cadre du projet « Excuse my fresque ».

Jaëraymie a alors invité autour de lui sept artistes pour parler des Etats-Unis. En tant qu’artiste à message, Jaëraymie voulait que, à travers l’exposition, chaque artiste porte un certain regard sur les Etats-Unis.

Combo a livré quatre œuvres dont « Black/no sugar no cream » et « Several ways/one fight », Raphaël Federici a fait un tableau sur « la perte de l’innocence » et « King of nowhere », Shaz a fait le dessin « Amerikkk »… Parmi les invités, il y avait également deux artistes de Los Angeles que Jaëraymie a rencontrés lors de son voyage : Megzany avec le tableau « Women are all the things » et WRDSTH qui a présenté trois tableaux avec ses phrases emblématiques dont « I believe in you. So that makes two of us ». Et comme Jaëraymie est facétieux, il a encore cette fois mis une œuvre à un prix « factice ». La dernière fois il avait mis une œuvre au prix de « 1.000.000 dollards » pour nous inciter à être moins crédule face aux prix délirants qu’il peut y avoir dans le monde de l’art. Cette fois-ci, il a présenté une casquette rouge brodée « make street art great  again » à 148 Millions de dollars dont « l’intégralité des fonds sera reversée au Fond national pour les arts » aux Etats-Unis car : Dix-neuf agences voient leur financement réduit à zéro par l’administration de Trump pour 2018. Parmi elles, le Fonds national pour les arts perd sa source unique de financement soit 148 millions de dollars (après en avoir proposé la direction à Sylvester Stallone qui a décliné ).


Merci aux très nombreux visiteurs pour cette exposition sur les Etats-Unis qui a créé un réel engouement et suscité de nombreuses réactions. Parmi elles, je me souviendrai toujours de l’émotion suscitée par le tableau « Le premier Thanksgiving » de Jaëraymie. Il a repris le tableau de Jean-Louis Gérôme Ferris (1863-1930), qui est dans tous les livres d’histoire des petits américains et a remplacé par des burgers et des frites « Mc Do » la dinde et toute la nourriture du repas de fête servi aux indiens par les premiers colons. Les américains étaient très choqués d’être renvoyés à cette dure réalité, certains ce sont mis à pleurer devant le tableau.

" Once upon a time in america "

Carte blanche à Jaëraymie

Exposition du Mardi 19 Juin au 3 Juillet 2018

avec

COMBO
RAPHAEL FEDERICI
LEGO TO THE PARTY
JAËRAYMIE
MEGZANY
POLAR BEAR
SHAZ
TOC TOC
WRDSMTH